Make your own free website on Tripod.com

CAF-Ubaye

[CafUbaye logo]

SECOURS EN MONTAGNE

Bernard Sarrailh, 14-Sep-1998

Depuis que je préside les destinées du CAF de la Vallée de l'Ubaye, j'encours sans doute le reproche de trop me répéter sur un sujet dont je m'aperçois pourtant qu'il n'est toujours paspris par certains avec tout le sérieux qu'il mérite. Il s'agit bien sur du port systématique de l'ARVA etd'avoir une pelle à neige avec soi chaque fois que l'on chausse ses skis de randonnée. Quitte à passer pour unradoteur, je récidive quand même car on ne peut pas prôner l'objectif de rendre autonomes et responsables sesadhérents et entendre sans broncher, comme cela m'est arrivé l'hiver dernier, que deux ARVA pour troisparticipants restait du domaine de l'acceptable.

Les statistiques annuelles publiées par l'ANENA(Association Nationale pour l'Etude de la Neige et des Avalanches) sont formelles. Les chances de surviepour une personne ensevelie sous une avalanche sont très importantes durant les 15 premières minutes. Si denombreux skieurs de randonnée doivent leur vie à l'ARVA, c'est à la condition qu'il y ait eu interventionimmédiate de leurs compagnons. En cas de secours organisé, la localisation à l'aide de l'ARVA est presquetoujours synonyme de constat de décès. Le taux de mortalité élevé dépend aussi du fait que de nombreuxrandonneurs équipés d'ARVA ne sont pas en mesure de faire les recherches dans les délais assurant de bonneschances de survie. En simplifiant, on peut dire que l'efficacité d'un ARVA dépend du degré deformation de sonutilisateur. Le délai de dégagement de la victime a, dans plusieurs cas, été augmenté à cause du nombreinsuffisant de pelles disponibles sur l'avalanche.

Pour gagner cette course contre la montre, le jour oùnous y serions malheureusement confrontés, il faut donc avoir mis tous les atouts de notre côté. L'ARVA et lapelle à neige font partie de l'équipement individuel au même titre que les skis, le sac à dos, les gants etle bonnet. L'ARVA ne sert à rien
- si on n'en connaît pas parfaitement le maniement;
- s'il est débranché;
-s'il est dans le sac.

Les magasins de sport de Barcelonnette La Montagne et Intersports qui noussoutiennent par ailleurs avec leur publicité dans le bulletin, ont décidé, commeils l'avaient déjà fait il y adeux ans, d'encourager cette année ceux du CAF que le prix élevé de l'ARVA pouvait encore rebuter en leur vendant l'appareil à prix coûtant. Une occasion à ne pas laisser échapper. Enfin tous les chefs de course sontdotés d'une sonde à neige. Nous vous apprendrons par ailleurs à modifier vos cannes rétractables en sonde defortune.

Et rendez-vous tous aux journées d'entraînement au sauvetage, même si vous avez déjà participé àd'autres séances. On n'est jamais assez formé dans ce domaine!

A LIRE

Sous la signature de ClaudeVéran, l'ONF a récemment publié un livret passionnant qui, racontant l'exode rural et l'action des forestiers,montre l'évolution des montagnes de l'Ubaye et de leurs paysages. Les photos et les témoignages d'il y a unsiècle nous révèlent une occupation de l'espace et une pression sur les milieux naturels très différentes decelles que nous connaissons aujourd'hui. Sous le titre un siècle de reconquête forestière,un chapitreimportant retrace l'oeuvre de restauration accomplie entre 1860 et 1914 sous l'égide d'un ingénieurexceptionnel, Prosper De montzey, avec son bilan du reboisement de 2500 hectares ce qui représente plus de 20millions d'arbres, la construction de 295 barrages et de 4700 ouvrages secondaires et d'innombrables travauxauxiliaires: 220 km de sentiers, 110 km de drains ...

L'HISTOIRE DE LA FORET: L'UBAYE - 10F.

Webmaster: mailto:cafubaye@lycosmail.com, 07-Oct-1998